L'apocalypse selon Marie de Patrick Graham

Publié le par Marion L.

L'apocalypse selon Marie de Patrick Graham

Envie de frissonner ? En novembre, retrouvez des chroniques de livres d'épouvante, de fantômes ou de monstres en tout genre.

N'est pas vraiment une suite de l'évangile selon Satan, mais nous retrouvons Marie pour une nouvelle enquête.

     Après les démons et la tentative de coup d'état au Vatican nous passons à des sortes de sorciers et un attentat bactériologique. Ce qui donne le même schéma aux deux livres entre la partie fantastique-mystique et le policier.

      Pas de démons donc mais des femmes aux puissants pouvoirs qui vénèrent Gaïa, leurs protecteurs et leurs ennemis. Deux camps s'affrontent. Et nous ne savons pas qui sont réellement les méchants puisque les deux points de vue se comprennent : ceux qui veulent détruire l'humanité pour sauver tout le reste ? Ou ceux qui protègent l'humanité, détruisent tout et pensent tout reconstruire ailleurs ? Les protecteurs de chaque camp réfléchissent à une arme bactériologique pour détruire l'humanité ou à un antidote pour la protéger.

A croire que dans ses livres tout se joue entre l'univers et l'homme. Et que dans un sens, c'est dommage que l'homme gagne.

     Si la question se pose en philosophie, ce livre serait comme une dissertation en trois points :

I- Le Mal est le mal

II- Le bien est le bien

III- La frontière entre les deux est floue et dépend de la perception de chacun.

     Dans ma chronique d'origine j'avais poussé l'analyse beaucoup plus loin. Je préfère vous donner quelque chose de moins complet pour me concentrer sur l'essentiel.

     C'était avec plaisir que je retrouvais Marie. Nous en apprenons plus sur elle. Et rien que pour ça, ce livre vaut d'être lu.

Une belle écriture et des personnages attachants. Il nous entraîne dans son univers. Envie de vous y plonger à vos risques et périls ?

Marion (Source image : Babelio)

Commenter cet article