La fille de Debussy de Damien Luce (2014)

Publié le par Marion L.

La fille de Debussy de Damien Luce (2014)

Le journal de Chouchou ou Claude-Emma Debussy est retrouvé dans un arbre par un jeune garçon. Sur le coup, il ne se rend pas compte de découverte avant de grandir.

     Le journal commence à la mort du compositeur, le 25 mars 1918 et s'achève le 14 juillet 1919. Chouchou nous raconte son expérience de cette mort, sa manière de la vivre, de rester forte pour sa maman. Puis son pacte, celui de rejouer (voir d'apprendre à jouer) tous les morceaux composés par son père pour qu'il demeure vivant à leur côté, pour que son souffle résonne dans la maison à travers ces notes de musique.

     Et elle grandit pendant cette année, elle n'est plus une petite fille mais commence sa vie de femme. Et un garçon occupe ses pensées : Marius. Elle nous livre sa vision du futur, tous ses projets avec ce garçon, ce qui rend les choses bien pires.

     Une histoire touchante de simplicité. La philosophie fait son apparition à travers les pensées de ce personnage qui nous dévoile sa manière de voir le monde et la vie.

      Je me suis permise, durant la lecture, d'écouter les morceaux qu'elle apprenait à jouer, pour être dans son état d'esprit. Ce n'est pas nécessaire, mais cela apporte un petit plus, une atmosphère au livre.

       Même si on sait cette histoire inventée, on peut la croire vraie. Comme une partition il faut décortiquer un texte pour le comprendre, pour en retirer les idées et l'essence, mais cela peut détruire l'harmonie du tout, la musicalité des mots. Ce pourquoi il y a beaucoup à dire sur ce texte, mais je ne m'y risque pas dans cet article.

Et comme elle tente de déchiffrer l'oeuvre de son père, à vous, si vous le souhaitez, de déchiffrer la sienne.

Marion (Source image : médiathèque Neuville)

Publié dans Autres

Commenter cet article