Ensorcelée de Marjorie D-Lafond (2017)

Publié le par Marion L.

Ensorcelée de Marjorie D-Lafond (2017)

Merci aux éditions Evidence éditions pour ce SP.

     Tout débute par une histoire d'amour. Un prince, le duc de Bretagne, tombe amoureux d'une fée. Avant de lui préférer une autre femme. La fée bafouée décide de se venger. Mais quelle forme prendra cette vengeance ?

     Quelques années plus tard, le fils du couple a grandi. Il est promis depuis toujours à la fille du duc de Bourgogne. Aurélie, 17 ans, découvre le jour de son anniversaire qu'elle doit épouser cet inconnu, loin de ses terres. Et l'histoire commence.

     C'est difficile de décrire ce livre. Il est entre le conte et l'histoire d'amour, avec une touche de folklore. Une fée qui maudit, deux jeunes gens touchés par cette vengeance qui ne les concerne pas. Entre légende arthurienne et Roméo et Juliette.

     La fin nous rappelle cette pièce de Shakespeare d'ailleurs. Quand l'amour est plus fort que la vie. Je n'en dis pas plus.

     Ce serait comme une légende que l'on aurait développée, un "autrefois on racontait". Un livre agréable à lire. Il ne m'a pas transportée (sûrement lié au format, le papier m'entraîne plus, sans que je sache pourquoi), mais j'ai passé un excellent moment, avec une écriture elle aussi agréable.

     J'ai aimé cette histoire entre ces jeunes gens mariés contre leur volonté. Ce jeune homme qui a promis de ne plus jamais aimer. Et cette jeune femme qui n'a aucune connaissance de l'amour. Avec un retournement de situation que j'ai trouvé sympathique mais pas tout à fait parfait.

     Ne vous attendez pas à lire un roman avec une histoire comme on a l'habitude d'en voir. Ici nous nous rapprochons du conte, ou plutôt des légendes. Comme si on nous racontait cette histoire. Ce système apporte une touche de fraîcheur que j'aime bien. La preuve, je l'ai lu très vite (oui, un signe, quand je suis plongée dans l'histoire je lis plus vite.)

Je ne saurais expliquer, mais cette histoire a du charme. Elle a un petit quelque chose, et je n'arrive pas à trouver les bons mots pour l'exprimer. Je vous invite donc à le lire.

Marion (Source image : Evidence Editions)

Retrouvez le livre sur leur site : ici

Commenter cet article