Les chroniques de l'Armageddon de JL Bourne (2014)

Publié le par Marion L.

Les chroniques de l'Armageddon de JL Bourne (2014)

Le cauchemar ne fait que commencer...

     Notre héros est pilote dans la Navy. Une étrange maladie se développe en Chine. Une forme de grippe disent les autorités, très virulente. Il n'en sait que ce qu'il entend à la radio. La peur augmente. Car il s'avère que les gens meurent, se relèvent et attaquent les vivants. Ils sont très contagieux ; une morsure suffit.

      Notre héros, dont on ne sait pas le nom, s'enferme chez lui avec des provisions. Nous suivons l'histoire de cet homme à travers le journal qu'il tient presque tous les jours.

      Quelle est cette maladie ? Comment est-elle arrivée ? Nous ne le savons pas. Virus ? Invention humaine ? Sanction divine ? L'humanité est détruite.

     Notre survivant raconte ce qu'il endure. Jusqu'à rencontrer quelqu'un et sortir de chez lui pour affronter ce monde hostile.

     Une histoire de zombie qui m'a tenue une bonne après-midi. C'est simple, pas d'extravagance, de gore facile 

      Un premier tome plaisant qui se lit sans même s'en rendre compte (oui, je dis souvent ça.) Il place un début d'histoire intéressante. Même pendant les temps morts il se passe quelque chose.

       L'idée de ne pas en dire plus que ce que sait le personnage est bonne. Nous ne savons pas d'où vient cette maladie (mis-à-part que ce serait la Chine) ; ce qui a été réellement mis en place pour la contrôler, si un gouvernement existe encore... Le héros tente de survivre dans ce nouveau monde hostile, c'est tout.

     Avoir l'intégrale me permet de ne pas attendre pour la suite. Une bonne chose après la fin du premier tome.

      J'ai moins aimé le second et encore moins le troisième. Il a tenté de donner une explication à cette maladie. Elle change de ce que l'on voit ailleurs (quoique j'ai vu un film qui traitait cette idée.)

     On passe toutefois un bon moment avec cette trilogie et la nouvelle qui suit. Pas de gros moments de stress, ce qu'on pourrait attendre de ce genre d'ouvrages.

      J'ai aimé ce côté journal d'un survivant. Dommage que le troisième tome soit repassé à la troisième personne. Même si je comprends bien que c'était obligatoire pour qu'on en sache plus et qu'on voit des lieux où notre héros n'est pas.

Je garderai un bon souvenir de ce livre. Un premier tome captivant.

Marion (Source image : Babelio)

Commenter cet article