Le bon Antoine de Marie Desplechin (2013)

Publié le par Marion L.

Le bon Antoine de Marie Desplechin (2013)

Vraiment excellent ! Je ne saurais pas expliquer en détail en quoi, mais j'ai adoré le style de l'auteure, sa manière de raconter, de faire ses phrases. Charmée dès le début...

     Elle nous entraîne dans l'histoire d'Antoine, un troisième qui veut toujours bien faire, même si ça lui retombe toujours dessus. Et là, il nous raconte comment tout a commencé après avoir oublié son agenda chez un ami tagueur. A partir de ce moment, tout s'enchaîne. Frédéric, la tête de classe, lui parle de la loi de Murphy : tant que les choses peuvent aller plus mal, elles le feront, et c'est ce qui arrive à Antoine.

     Un personnage très attachant. Il est le narrateur, nous avons donc sa version des faits. Adulte, on se dit, dès le début, qu'il devrait appeler la police, mais il n'y pense pas et se plonge - ou plutôt se noie - dans ses soucis, le tout en deux semaines grand maximum.

      Une histoire attendrissante, une belle preuve d'amitié dans un sens pour ce garçon qui se qualifie lui-même de nul. Et quelle imagination aussi.

      Bref, si je pars dans les détails, j'en dirai trop et cette histoire est faite de telle sorte que c'est meilleur quand on découvre au fur et à mesure, l'enchaînement des faits, comment écoper d'une punition à la place d'un autre peut être terrible.

     Un petit aperçu également du système scolaire, à critiquer ou non, et cette solidarité que je n'avais jamais vu au collège.

     Et même s'il y a une histoire d'amour (c'est l'âge), elle est en arrière fond. C'est un détail pour l'intrigue mais une grande histoire de coeur.

     Nous sommes happés par l'histoire et comme tout s'enchaîne assez vite (le pauvre), le rythme ainsi donné à l'histoire nous entraîne. J'évoque aussi le style de l'auteure qui m'a plus que séduite.

Un livre très mignon

Marion (Source image : Amazon)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article