Treize jours avant minuit de Patrick Carman (2013)

Publié le par Marion L.

Treize jours avant minuit de Patrick Carman (2013)

Quand un pouvoir d'invincibilité tourne mal...

     Un début peu alléchant. Si je n'étais pas du genre à détester abandonner un livre sans le lire en entier, je ne l'aurais pas continué.

     L'idée était pourtant sympathique : Jacob, un jeune homme, se découvre par hasard un don, celui de l'invincibilité. Il lui a permis de survivre à un terrible accident qui a coûté la vie à son père adoptif.

     C'est l'arrivée d'une fille, Ophélia ou "Oh" qui bouleverse sa vie. Jacob peut transférer son don dans une autre personne, et elle voit là une excellente raison pour aider des gens et leur sauver la vie. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu, et un don n'est pas un cadeau, il peut parfois s'avérer être la pire des malédictions.

     Milo, Jacob et Oh vont le découvrir à leurs dépens. 

      Ce livre m'a fait penser au film "chronicle". Nous avons trois jeunes (ici deux garçons et une file), confrontés à un pouvoir surnaturel : savoir quoi en faire, faire le bien autour de soi ou s'amuser avec, l'ignorer, ou se sentir tout puissant, et virer petit à petit vers le mauvais côté.

     Même si les choses ne sont pas du tout traitées de la même manière. Plus en surface peut-être dans le livre que dans le film cité plus haut.

      Ce don est comme une bombe, une arme trop puissante mise entre les mains de trop jeunes gens. C'était logique que les choses déraillent, surtout quand le mode d'emploi n'est pas fourni avec (en fait si, mais ils l'ont trop tard.)

      On voit comment il affecte ces jeunes, à plus ou moins certains degrés, puisqu'ils ne sont pas tous touchés de la même manière.

      Pourtant, je le conseille, car même si je n'a pas beaucoup aimé, il pourrait plaire à d'autres : cette histoire de pouvoir qui peut être transmis et ses terribles conséquences (Ils jouent avec la mort, ceux qui ont vu les films Destination finale, peuvent savoir à quel point c'est dangereux.)

     Les personnages auraient pu être attachants, car ils ont chacun leur personnalité... je ne peux pas dire ce qui m'a déplu, c'est un tout.

Je n'ai pas vraiment accroché, j'avoue. L'idée était intéressante mais son traitement m'a un peu déçue. Peut-être parce que j'adore Chronicle et que la base était similaire.

Marion (Source image : Babelio)

Envie de voir la bande-annonce du film cité ? Chronicle c'est par ici

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article