Frigiel et Fluffy, 1 : le retour de l'Ender Dragon de Nicolas Digard et Frigiel (2016)

Publié le par Marion L.

Frigiel et Fluffy, 1 : le retour de l'Ender Dragon de Nicolas Digard et Frigiel (2016)

Pour commencer, un grand merci aux éditions Slalom et à Babelio pour les deux premiers tomes des aventures de Frigiel et Fluffy.

     Frigiel, 15 ans, vit à Lanniel, un petit village. C'est la fête. Une fête brisée par l'arrivée de Silverfish (le surnom donné aux gardes de la lumière) aux ordres du roi Ludd Law. Mais surtout par l'arrivée d'un dragon. Et pas n'importe lequel, attention ! L'Ender dragon en personne. Censé être mort, mais voilà un détail.

     Ernald, le grand-père de Frigiel, lui donne un coffre. Avec pour seule indication de ne jamais l'ouvrir ! Frigiel doit fuir. Seul ? Non. Il part avec son meilleur ami, son chien, Fluffy. Une boule de poil blanche qui n'hésite pas à mordre les méchants. Surtout quand il serait bien qu'il reste tranquille.

     Plongeons dans le monde cubique de Minecraft. Peu importe si vous connaissez et y jouez, ou si ce monde vous est inconnu. Si vous connaissez, les blagues, les expressions, et le fonctionnement vous parleront sûrement et vous feront sans doute rire. Si vous ne connaissez pas, le texte est si bien fait que vous prendrez plaisir et vous rirez aussi. Comme avec n'importe quel autre livre, non issu d'un univers de jeu vidéo. Et si en plus, comme moi, vous appréciez l'humour un peu "geek", vous adorerez.

     Je ne joue pas à Minecraft, et pourtant, c'était très agréable à lire. Et j'ai adoré l'humour. Et aussi l'idée des cubes, exploitée jusqu'au bout. Le soleil est un cube, et tout fonctionne avec des cubes. Comme dans le jeu, j'imagine.

     On ne s'ennuie pas, on rit, on passe un excellent moment. Une belle surprise de mon côté.

     Je le conseille à un public plus vaste que celui des jeux vidéos. Aventurier ! Vous aimez la fantasy ? Ce livre est aussi pour vous. Vous aimez les legos? Vous aussi, vous êtes concernés.

     Allais-je oublier les illustration de Thomas Frick ? Bien sûr que nous, je les trouve géniales. Elles sont, comment dirais-je?... cubiques. Plus sérieusement, elles ont un petit quelque chose que j'aime bien. Elles aident à plonger dans cet univers, surtout quand on ne le connait pas. Grâce à elles je voyais tout cubique dans ma lecture. Et ça rajoute un gros plus à l'histoire (non, ce n'est pas étrange.)

Dans le délire ou pas, on passe un bon moment.

Marion

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article