Damnés, tome 1 de Lauren Kate (2011)

Publié le par Marion L.

Damnés, tome 1 de Lauren Kate (2011)

Ils s'aiment mais sont damnés.

     Luce est une jeune femme qui, à la suite d'un accident (ou autre, elle ne sait pas ce qui est arrivé et nous non plus dans le fond) qui a coûté la vie au garçon qu'elle aimait, est envoyée dans un centre de réinsertion : Sword&Cross. Tous ceux qui s'y trouvent ont fait quelque chose, même si Luce ne sait pas quoi.

     Elle arrive tout de même à s'adapter à cette nouvelle vie. Sauf que son coeur balance entre le beau Daniel, qui reste froid avec elle, l'évite, et le beau Cam, plein d'affection et de gestes tendres à son égard.

     On sait qu'elle et Son Amour sont damnés. Ils s'aiment mais se perdent dès qu'ils se retrouvent (en vrai c'est plus compliqué. Mais si je rentre dans les détails, je vous en dis plus que le résumé de quatrième de couverture, ce qui serait dommage.)

     D'ailleurs, les deux garçons sont sûrement là pour brouiller les pistes, qu'on ne sache pas lequel des deux est l'heureux élu. Enfin, le mystère n'est pas aussi profond, on devine lequel il s'agit.

     L'idée se veut romantique : des amants se retrouvent dans plusieurs vies, mais ils sont, à chaque fois, séparés. Pourquoi pas, ça change un peu.

     Ce que j'ai bien aimé dans ce livre, c'est que durant presque toute sa totalité, il ne se passe presque rien de magique. Elle a une vie à peu près normale. Les révélations (qui soulèvent plus de questions) n'arrivent que vers la fin. Et je dois dire que c'est intéressant.

     J'admire toujours autant ces auteurs qui peuvent vraiment vous faire ressentir l'attraction de leur personnage, sans y ajouter une pointe de sexe.

     Même si elle prend des thématiques déjà exploitées - je ne citerai que l'amour pour ne pas trop en dire - nous avons l'impression de lire quelque chose de nouveau. Et ça aussi c'est agréable.

     Elle m'a surprise, je le reconnais. Je pars parfois craintive, et toujours contente quand l'histoire me plait malgré tout. J'aime bien sa manière de raconter et je n'ai rien vu qui me fasse grincer des dents.

     L'épilogue me donne envie de lire la suite.

Bref, un livre pour faire rêver tous ces petits coeurs romantiques, ou les âmes seules.

Marion (Source image : Babelio)

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article