Les milliards de dollars de Léon Robillard de Vincent Malone (2013)

Publié le par Marion L.

Les milliards de dollars de Léon Robillard de Vincent Malone (2013)

     Si vous recevez un mail d'un inconnu qui veut vous donner de l'argent ? Que pensez-vous ? Arnaque ? Bien sûr. D'ailleurs, ce message irait dans vos spams. Et si, un homme les prenait au sérieux et décidait d'y répondre ? Ce que fait Léon Robillard.

     Pour placer le contexte : Léon est un homme d’une cinquantaine d’années, éleveur dans un petit village du Perche, dans la campagne profonde (un endroit du moins qui capte Internet. Tout de même.) Il est un peu cliché : le campagnard bourru qui n'a sûrement pas fait d'études. Vieux garçon qui vit encore chez sa mère.  D'ailleurs, il répond souvent tout à fait à côté de la plaque. Et s’il n’y avait que lui, mais non, il en parle à d’autres personnages de son village, le gendarme par exemple, sa mère ou des amis qui participent à leur manière.

     C’est juste une grosse blague. Quand on lui demande une photo d’identité, il propose une photo de lui bébé sur l’épaule de son oncle. Et ce pour participer à une offre d’emploi où il serait pris comme sous-directeur.

     Deux hypothèses : soit il sait que ce sont des arnaques et les prend au mot pour se moquer et s’amuser avec eux. Soit il est 100% sérieux et pense vraiment que tout cela est vrai.

     Typiquement le genre de livres qu’il faut lire car pas vraiment d’histoire, juste une succession de mails échangés, avec les fautes, les coquilles, les erreurs de syntaxe dues à une mauvaise maîtrise de la langue… Un très bon livre même si les arnaques se ressemblent : quelqu’un de proche décédé ou une personne atteinte d’une grave maladie qui veut offrir une grosse somme d’argent, ou faire de lui un associé dans leurs projets. Mais il répond toujours quelque chose de différent. Et on le sent très intéressé pour le sexe féminin. Surtout qu’avec sa mère dans les parages, c’est difficile.

Un peu cliché, mais original et drôle. A découvrir.

Marion (Source image : Babelio)

Publié dans Humour

Commenter cet article