Féline de BU Hui-ryeong (2016)

Publié le par Marion L.

Féline de BU Hui-ryeong (2016)

Comme des âmes soeurs ils se sont trouvés et vont, ensemble, apprendre à se construire     

     Minet est un jeune chat errant. Sa mère a disparu, il doit se débrouiller seul pour se nourrir dans les poubelles, échapper aux gros chats mâles et trouver un abri sûr. C'est alors qu'il rencontre Hinyeong et qu'il en tombe amoureux. Il pense qu'elle fait partie de ces êtres de légende chez les chats : les "hommes chats". Ceux qui comprennent les chats.

     Minyeong est une enfant un peu perdue, en conflit avec une mère qu'elle ne voit pas. Elle vit chez sa grand-mère qui tente de lui ouvrir les yeux mais qui ne s'y prend pas bien.

     Minyeong a un projet. Pour le concrétiser, il lui faut de l'argent. Pour en obtenir, elle récupère des chats errants et les revend. Ce qu'elle fait avec Minet. Mais celui-ci est "amoureux" d'elle et ne souhaite plus qu'une chose : être avec elle. Vendu malgré lui, son amour permettra à Minyeong de se reconstruire, et surtout, de régler ce qui la perturbait autant afin d'ouvrir de nouveau son coeur.

Comme dirait MInet : "Quand on aime quelqu'un, c'est normal d'avoir envie de rester près de lui. J'étais sûr qu'elle avait de l'affection pour moi. Alors pourquoi avait-elle fait ça ? Cela voulait-il dire que chez les humains le coeur et la tête ne fonctionnaient pas en harmonie ?"

     Une histoire courte plutôt sympathique. Un peu poétique, elle a la douceur que l'on retrouve dans plusieurs textes de la littérature asiatique. Ici, on y parle des chats et de leur caractère indépendant.

"-Je ne suis pas un chien ! protestai-je en moi-même. Un chat digne de ce nom n'obéit pas au doigt et à l'oeil."

Marion 

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article