Olcineo de Salvator Montalto (2016)

Publié le par Marion L.

Olcineo de Salvator Montalto (2016)

Résumé éditeur : " La Luminosa, une pierre aux origines mystérieuses, veille à ce que la paix et la prospérité règnent sur les sept royaumes depuis mille ans. 
Mais un jour, une terrible prophétie se réalise : tous les rois disparaissent. 
Le royaume de Kamarot plonge alors dans le chaos et la peur, à la merci de Xelenis, une femme cruelle qui pratique la sorcellerie pour satisfaire sa soif de pouvoir. La malédiction frappe les sept royaumes.
À des milliers de lieues de là, Olcineo, une minuscule créature extraordinaire, va devoir affronter ses peurs et les dangers liés à sa petite taille pour traverser l'océan et retrouver son compagnon Virnagan que des hommes ont capturé pour l'emmener à Kamarot.
Parviendra-t-il à le retrouver ? Sera-t-il le libérateur tant attendu qui mettra fin à la malédiction ?"

     Kamarot était un roi aimé et choisi de tous lorsqu'il fonda son royaume. Ses descendants ont toujours su faire perdurer son sens de l'éthique et de l'honneur. Mais un prophète annonce la venue du mal. La luminosa est gorgée. Et Xelenis prend le pouvoir. Voilà la base de cette histoire. Seul un être béni par la luminosa peut sauver les hommes.

     Nous avons la prophétie, nous avons le héros, nous avons ses compagnons, nous avons les méchants de l'histoire qui veulent le pouvoir, toujours plus de pouvoir et surtout, qui veulent le garder. Nous avons tous les éléments d'un livre d'héroic fantasy, la quête en moins.

     Ce qui fait le charme de cette histoire, c'est la manière de raconter de l'auteur. Nous sommes comme dans un conte. Nous n'avons pas l'impression d'être en partie les personnages de l'histoire, de ressentir les choses comme eux et de vivre à travers eux des aventures (comme on croise souvent en littérature). Non, ce serait plutôt comme si nous étions installés devant un feu, ou au fond de notre lit, et qu'un conteur nous racontait. Dans les temps anciens, il se passa telle aventure. Cette petite distance que l'on retrouve dans les contes. On pourrait croire que ce n'est pas agréable, et pourtant, ça l'est.

     Le tout dans une écriture maîtrisée et travaillée. Ce qui ajoute un petit quelque chose à cette histoire. Une histoire qui se lit sans même qu'on s'en rende compte. J'ai beaucoup de mal à lire sur écran (pour ça que je mets autant de temps) et la migraine me frappe quand je passe trop de temps à lire sur ordinateur. J'ai donc eu des migraines en lisant cette histoire parce que je passais plus de temps que prévu derrière mon écran (pas à cause de l'histoire).

     L'intrigue coule toute seule, les événements s'enchaînent sans heurts. C'est fluide et agréable. Voilà ce que je peux dire de ce livre sans trop en révéler. A votre tour de tenter et de découvrir si Olcineo et ses amis vont réussir à détruire la terrible Xelenis!

Marion (Source image : Babelio)

Retrouvez le livre sur le site de l'éditeur : http://www.librinova.com/librairie/salvator-montalto/olcineo

Commenter cet article

A
ça à l'air vraiment sympa comme histoire ^^
Répondre
M
Oui. Je l'ai trouvée sympa à lire.