Une putain de catastrophe de David Carkeet (2014)

Publié le par Marion L.

Coup de cœur de Septembre ! Un livre burlesque, drôle sur... un couple qui bat de l'aile Eh oui ! Surtout quand on vous confie un linguiste pour régler vos problèmes...

     Jeremy Cooke, linguiste, trouve un emploi à l’agence Pillow. La quatrième de couverture le dit si bien : « Que faire quand son couple bat de l’aile ? Vers qui se tourner si son mariage prend l’eau ? Consulter  le premier thérapeute venu ? Autant divorcer ! Ou bien pousser la porte de l’agence Pillow, qui fait rimer conjugal avec conjugaison, chargeant les meilleurs spécialistes du langage de sauver les unions en plein naufrage. » Pour sa première mission, Jeremy s’occupe des Wilson. Il va intégrer leur univers et vivre auprès d’eux pour tenter, à l’aide de la linguistique, de les aider.

     Un livre à la limite du burlesque. Le patron est un personnage complètement givré (ou un incroyable génie), Jeremy est antipathique en tant qu’être humain. Ensemble, leur duo est explosif.

     Un vrai coup de cœur (et je ne suis pas la seule). Au début, pourtant, je n’y croyais pas. Les personnages, Pillow et Jeremy, sont étranges, l’un déjanté, l’autre asocial. Jeremy Cook est envoyé dans ce couple alors qu’il n’y croit pas, ne sait pas quoi faire et n’est pas la meilleure personne pour aider un couple. Il s’en sort grâce au manuel Pillow qui l’oriente.

     Le couple Wilson est incroyable. Tous les trois (j’exclue ici intentionnellement l’enfant, même s’il a son importance) s’entraident. Car le couple apporte autant à Jeremy que lui, si ce n’est plus.

     L’auteur nous dévoile la tourmente d’un couple moderne à la dérive. Le manque de communication, l’envie de ne pas céder de terrain / de ne pas changer, voir l’autre comme un ennemi, ne pas le comprendre. Avec Jeremy nous sommes, nous aussi, plongés dans ce couple qui s’autodétruit et qui reste, malgré tout, touchant.

     Le tout avec un trait d’humour, lié à ce côté burlesque.

Marion

Commenter cet article