Regarde les lumières mon amour d'Annie Ernaux (2014)

Publié le par Marion L.

Regarde les lumières mon amour d'Annie Ernaux (2014)

Lu et article écrit en 2014. Quand un auteur observe les gens dans une grande surface et décide d'écrire dessus.

     Pendant un an, Annie Ernaux nous partage ses visites à l’Auchan des trois fontaines à Cergy. Ce lieu n’est plus celui des courses affligeantes qu’on est obligé de faire, mais un lieu de rencontre. Elle est heureuse d’y aller pour se détacher de son travail sur un livre et rejoindre la civilisation.

     Sans pincettes et avec un certain réalisme, elle nous décrit les lieux, les gens et les mœurs, les codes que nous respectons tous inconsciemment, l’influence du magasin qui force à certains achats en adaptant les rayons ou les promotions aux dates (jouets pour noël, chocolat pour Pâques…) D’après elle, nous sommes configurés, formatés par ce lieu : un passage quasiment obligatoire.

     Les gens sont au centre de ce livre. Elle évoque la pluralité, la multitude de genre, de cultures, d’âge… tout le monde vient, il n’y a pas d’exclus. Ainsi que les comportements de chacun, notamment au passage en caisse. On s’y individualise d’après elle, nous ne sommes plus dans la masse. On ne veut pas y rester longtemps, on juge la rapidité des caissiers ou des clients et on maudit ceux qui prennent leur temps : comme une marque de manque de respect au temps des autres (et accord tacite une fois à la caisse), là où on peut nous observer et déduire notre vie selon ce qu’on achète. On se dévoile. Un travail avant tout d’observation avec une légère analyse, mais observation avant tout. De cette action quotidienne, si proche de la réalité qu’elle n’entre pas dans la littérature. Elle y remédie un peu avec ce livre.

     Ne se lit pas réellement comme un roman mais plus comme un journal, ou un carnet de bord. Mais à découvrir malgré tout. Cela ne vous prendra qu’une heure ou deux. Même si en allant nous même dans un supermarché nous verrons à peu près la même chose. Encore faut-il observer et être attentif.

Marion (Source image : Electre)

Publié dans Autres

Commenter cet article