Trône de fer, intégrale tome 5 de G.R.R. Martin (2014)

Publié le par Marion L.

Trône de fer, intégrale tome 5 de G.R.R. Martin (2014)

Réunit : "Le bûcher d'un roi" ; "les dragons de Meereen" ; "une danse avec les dragons".

     Je me replonge avec plaisir dans l’univers de Trône de fer. Plus d’un an, et pourtant, je me souvenais à peu près de qui était qui, qui avait fait quoi, qui était devenu qui ou quoi (et au besoin l’histoire nous le refait comprendre, sans avoir à le dire.)

     On ne s’ennuie pas, il se passe toujours quelque chose et là encore, personne n’est épargné.

     Les histoires racontées sont tellement bien que les 1200 pages environ n’effraient pas.

     Une bonne moitié de cet intégral cinq est la suite direct du volume trois. Puis le reste rejoint le volume quatre et en devient la suite. Mais on s’y retrouve et surtout, on retrouve enfin tous les personnages.

     La guerre est partout, à Westeros où le jeu des trônes continue avec Stannis, l’Ecorcheur, les Lannister, les Frey…. ; au Mur où Jon se prépare à la guerre avec les Autres, au point de devoir faire la paix avec les sauvageons ; et dans le Sud, au loin, où Daenerys est prise en tenaille par ses ennemis. On voyage, mais au final, tout est lié.

     On passe de personnages en personnages avec plaisir. Et nous voulons connaitre la suite. Jusqu’où tout cela va-t-il aller ? On ne se lasse pas.

     Je préfère ne pas faire de résumé pour ne pas révéler d’éléments à cause de la série TV à succès. Même si je trouve – au passage – les livres beaucoup mieux, mais – à mon sens – spoiler une série est une forme de délit, alors même si je parle du livre, je ne révèle rien.

     Laissez-vous séduire par les livres. Très imagés et vivants, on visualise très bien son univers et ses personnage que l’on retrouve dans la manière de parler, dans les mots choisis et les descriptions. Le monde qu’il dépeint n’est pas beau, ni charmant. On peut entendre le bruit et on peut sentir les odeurs. C’est ce qui est magique avec cet auteur et cet univers. On est plongé dedans, dans les décors réalistes et les événements.

     Il rend son univers vivant.

     Maintenant il n’y a plus qu’à attendre la suite…

Marion (Source image : Electre)

Pour découvrir l'article du tome 4, cliquez ici

Commenter cet article