Quatre filles et un jean : le troisième été d'Ann Brashares (2005)

Publié le par Marion L.

Quatre filles et un jean : le troisième été d'Ann Brashares (2005)

Lu et article écrit en 2014. La suite des aventures de Bridget, Carmen, Tibby, Léna et... le jean magique.

     L’été est là, donc les filles ressortent le fameux jean magique pour vivre de nouvelles aventures avec lui. Sauf que cet été n’est pas comme les autres, c’est leur dernier. Le lycée est terminé et la rentrée se fera à l’université dans quatre facs différentes, dans trois villes différentes. Elles seront séparées.

  • Un peu de répétition car les filles ne changent pas, surtout Carmen et Bee. La première fait encore sa tête de mule à l’image d’une enfant pourrie gâtée ou d’une ado très survoltée dans ses sentiments, où tout prend de trop grandes proportions. Pourtant c’est celle qui grandit le plus dans ce livre, qui apprend à changer, à mûrir. Elle fera une rencontre qui lui montrera qu’elle n’est pas qu’un sale caractère et peut dont être autre chose si elle le voulait.
  • Bee revit une ancienne romance transformée pour un temps en amitié. Encore du foot et du sport pour elle.
  • Tibby doit apprendre à vivre avec les changements et malgré sa phobie, les accepter et vivre avec. Elle essaie vraiment et le premier changement est en faveur d’un garçon (eh oui, tant qu’à faire.) N’oublions pas qu’il s’agit d’un roman dit pour « ados » sentimental. Il faut laisser son petit cœur tout mou lire lui aussi.
  • Lena veut entrer dans une école d’art mais son père lui met des bâtons dans les roues. Elle devra se battre et lui apprendre qu’elle peut y arriver, qu’elle est faite pour ça. Tout en essayant d’oublier son beau grec.

     Voilà ces quatre meilleurs amies qui vivent leur vie mais ne manquent pas de la partager avec les autres. Une histoire douce et touchante (si on veut bien laisser son petit cœur tout mou lire aussi). Et puis ça ne fait pas de mal de se plonger dans ce genre d’univers et de croire un instant que la vie est ainsi, pleine de rebondissements, riche, agréable…

     Agréablement surprise, on ne quitte pas le charme des deux premiers avec cette grande histoire d’amitié entrecoupée ou plutôt enrichie par des histoires d’amour. La magie, ici, est surtout de voir la puissance d’une amitié qui dure, résiste aux différentes situations vécues par les personnages, et surtout à leurs quatre caractères différents.

     Ce que j’aime bien, c’est que même si des personnages vivent des choses plus fortes que les autres, aucune n’est mise en avant, ne surpasse les autres, elles gardent le même ordre d’importance.

     Que vont-elles vivre comme aventures ? On sent que l’université va changer beaucoup de choses même si on ne s’occupe que des étés.

     Une histoire toute simple dans un sens. Pas de magie, de suspens, de mystère… juste la vie de quatre jeunes femmes banales (pas autant que cela), et pourtant le résultat est agréable à lire. J’avoue.

Marion (Source image : Electre)

Pour découvrir l'article du tome 2, cliquez ici

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article