Trône de fer, intégrale 4 de G.R.R. Martin (2013)

Publié le par Marion L.

Trône de fer, intégrale 4 de G.R.R. Martin (2013)

Lu et article écrit en 2014. Réunit : "Le chaos", "les sables de Dome", "un festin pour les corbeaux"

     Cela fait huit mois que je ne m’étais pas plongée dans l’univers du trône de fer. Un temps trop long pour suivre l’histoire sans méandres. L’histoire contient tellement de personnages que j’avoue m’être perdue, de ne plus savoir qui untel était, ni même me souvenir ce qui avait pu arriver à tel ou tel personnage (comme les voluments précédents en fait.) Au fil de la lecture, les pièces se sont remises en place, mais il m’a fallu accepter de ne plus rien comprendre à un moment.

     Cela ne retire pas le plaisir de la lecture, ni les 1195 pages environ que contient cet intégrale 4. Rares toutefois ont été les instants où il me fallait absolument lire la suite.

     Mais après quelques tomes, l’auteur arrive encore à surprendre et à créer des réactions (sourire, malédictions proférées, désappointement, pitié…) et à faire vivre toujours plus d’aventures et de rebondissements à ses personnages.

     Souvent, on peut être déçu au deuxième ou troisième ou quatrième volume. Là, cela en fait environ douze et… le plaisir est toujours là. On se demande même comment l’auteur fait pour se souvenir de tout ce bon monde et de toutes les choses qu’il leur fait subir (sauf à avoir un mur entier empli de toutes ces informations)… rien que pour ça, il mérite un grand respect. De plus, on sent bien que voici l’œuvre de toute une vie qui doit lui demander toute son attention. Surtout maintenant que la série a conquis de nombreux fans sous ses bannières et que l’œuvre télévisée le rattrape doucement mais sûrement.

     C’est à cause de cela que je me permets de ne donner aucun résumé. La saison 4 est connue et je ne sais jusqu’où elle va d’après le livre (si on en sait plus, autant, ou moins). Autant ne pas prendre de risque et n’adresser qu’un petit mot (je le plains) sur cet intégrale. SI vous avez aimé les autres, vous aimerez aussi celui-ci qui continue malgré les nombreuses morts précédentes.

     Petite précision, de multiples personnages n’apparaissent pas, notamment Tyrion et Daenerys. L’auteur s’en excuse à la fin. Il avait tellement à dire qu’il fallait couper son histoire en deux. Il a donc préféré qu’on sache tout sur la moitié des personnages, que de ne savoir la moitié des choses sur tous les personnages.

     L’auteur a droit à sa renommée cela est incontestable mais je tiens aussi à féliciter le traducteur, Jean Sola. Il ne faut jamais dénigrer le travail des traducteurs. Bravo à vous deux. Bonne lecture.

Marion (Source image : electre)

Pour découvrir l'article du tome 3, cliquez ici

Commenter cet article