L'été devant nous, tome 3 de Jenny Han (2012)

Publié le par Marion L.

L'été devant nous, tome 3 de Jenny Han (2012)

Lu et article écrit en 2013

     Critique à partager : « Jenny Han dépeint d’une manière saisissante les émotions d’une jeune fille à l’aube de devenir une femme. » Publishers Weekly.

     Quand un livre commence aussi bien (dans les événements, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour les personnages) c’est qu’il va se passer quelque chose qui va tout arrêter ou tout compliquer. Là on devine ce que ce sera, mais on attend ce déclencheur.

    Belly est chiante, mais elle a une réaction (et oui, il faut l’avouer) très féminine. Les hommes devraient lire le début de cette histoire. Sa façon d’interpréter les silences ou les mots, les réactions de l’homme en face (et souvent à son désavantage), ses crises de nerf… la fille chiante, certes, mais la fille. Interpréter, essayer de deviner ce qu’il ne dit pas, on le fait toutes, et ça n’amène jamais rien de bon. Oh la la, les filles ^^

     Enfin, on apprend à connaitre Conrad. A son tour d’avoir son temps de parole (pas de jaloux.) Il demeure mystérieux, ne parle pas de ses sentiments comme son frère dans le deux, mais on entre un peu dans sa tête.

     Ce troisième livre a pour sujet : le mariage de Belly avec … secret. Une volonté de chute pour le dernier chapitre un peu loupée car trop prévisible. Pourtant je reconnais que c’était plutôt bien amené.

     J’ai moins aimé celui-ci, le meilleur étant sans aucun doute le premier quand ils ne lui courraient pas encore autour. Chapeau à l’auteur d’avoir un livre entier avec seulement la préparation d’un mariage et peu de rebondissements (même si le mariage c’est très long à préparer.) Il faut atteindre la fin ou presque pour les avoir. Je me suis un peu ennuyée dans celui-ci mais c’était un plaisir de continuer à suivre leurs aventures et d’en connaitre une sorte de fin (même si pour eux ce n’est pas fini, tout ne fait au contraire que commencer.)

     On s’attache, nous aussi, à cette petite maison près de la plage.

     L’inspiration ne me vient pas, surtout que je me refuse à révéler les événements. Encore des retours dans le passé. Là aussi les choix ont leur importance, comme dans tout.

      Elle pensait nous duper, mais non ! Bref, ne pas réfléchir et les laisser nous dévoiler leur vie. Un livre parfait pour les cœurs en mal d’amour, ou ceux qui veulent juste être attendris, ou se détendre, les vagues en son off et le sable coincé entre les orteils, la caresse (toujours brutale, attention à la crème solaire) du soleil sur la peau. Un bon programme. Laissez-votre âme adolescente, cette part de sensibilité, revenir à la charge, et reprendre le dessus. Voilà les seules choses qui me viennent.

     Je n’aurais pas de conclusion ici pour cette trilogie, juste des pages qui tournent, un livre qui se ferme et une histoire qui se termine. Au revoir Belly, Conrad, Jer, Susannah, Laurel, Taylor et tous les autres. Voilà, juste ça et c’est déjà très bien. Je vous laisse là encore découvrir cette histoire et la terminer.

Marion (Source image : electre)

Pour découvrir l'article du tome 2, cliquez ici

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article