A toi pour l'éternité de Daniel Glattauer (2013)

Publié le par Marion L.

A toi pour l'éternité de Daniel Glattauer (2013)

Un coup de cœur lu en janvier mais déjà deux autres coups de cœur sélectionnés.

     Judith est une jeune femme célibataire, jolie et bien dans sa peau. Alors qu’elle fait des courses, elle rencontre Hannes. Un adorable homme, gendre idéal, qui la recroise et très vite tombe éperdument amoureux d’elle. Ils se connaissent à peine qu’il rencontre ses amis, sa famille et se les met dans la poche… l’enfer commence pour Judith mais pour tous c’est elle la méchante, et Hannes, le si parfait Hannes, la victime. Coupée des siens elle ne sait plus quoi penser et sombre dans la démence.

     Un livre psychologique très fort coupé, non en chapitre, mais en « phase ». Hannes ne semble pas être un pervers narcissique mais nous en sommes proches. Comme Judith nous nous méfions de lui et de son amour étouffant. Puis on doute qu’il soit si horrible, peut-être est-ce elle qui a fait prendre des proportions trop grandes à cette histoire, jusqu’à la révélation finale qui frappe comme un tsunami. En bref, ce sont les étapes vécues par Judith elle-même.

     Un livre captivant dans un rythme qui semble effréné, rapide mais pas haché, comme la relation, l’attachement de Hannes, et l’atmosphère est étouffante, comme Hannes. Même les dialogues qui souvent ont peu de mots, s’enchainent sans aucun retour à la ligne, séparés par des guillemets, comme dans cet exemple : « elle : « oui » lui : « bien » elle « oui » lui « ah ». » Cela donne un rythme intéressant à toute l’histoire et augmente le côté oppressant de la situation. En un mot « wouah ». On reste sans voix à la fin de ce livre, vraiment.

     De plus, nous ressentons la folie du personnage principal. Les personnages sont bien construits et l’intrigue se déroule d’une manière exquise.

     Cette relation, le rapport à l’amour, tout dans ce texte nous lance des alertes, des alertes que seule Judith et nous voyons.

     Pas de mots pour faire ressortir ce que l’on ressent à la lecture de ce livre. Une magnifique découverte (due au hasard, je l’ai pris dans les rayonnages sans trop y réfléchir). Un livre fascinant qui pourra plaire aux lecteurs de l’amour et les forêts d’Éric Reinhardt.

Marion L

Source image : electre.

Publié dans Autres, Coups de coeur

Commenter cet article