Hunger games 2 : l'embrasement de Suzanne Collins (2010)

Publié le par Marion L.

Hunger games 2 : l'embrasement de Suzanne Collins (2010)

[Lu et article écrit en 2013]

     Tous les ans le vainqueur doit faire le tour des districts. Les vainqueurs sont célèbres, certains plus que d’autres. C’est une nouvelle vie qui débute pour eux, une nouvelle maison dans le quartier des vainqueurs pour toute leur famille, de l’argent à profusion, de la nourriture, le téléphone… Le confort du Capitole dans une partie donnée des districts.

     Les maisons sont restées longuement inoccupées dans le district douze, puisque le seul vainqueur en était Haymitch, le seul à y habiter. Peeta s’y installe aussi mais ses relations sont tendues avec Katniss depuis qu’elle lui a avoué faire semblant de l’aimer devant les caméras et le Capitole alors que lui était sincère depuis le début. Et puis n’oublions pas Gale, qui, comme on pouvait le deviner depuis le début, n’est pas indifférent aux charmes de la jeune femme. A croire que l’amitié homme/femme n’est pas possible dans ce genre d’histoire.

     Haymitch reste égale à lui-même et demeure de bons conseils. Surtout que Katniss a de gros problèmes. Sa tentative de sauver sa propre vie et celle de Peeta en mangeant les baies a irrité le président Snow, et Katniss devient le symbole d’une possible rébellion. Surtout que les choses dégénèrent dans les districts. Le président est clair avec elle et honnête, si elle ne calme par les tensions et ne prouve pas, à lui, qu’elle est vraiment amoureuse de Peeta et qu’elle a agi par amour, il fera tuer tous ceux qu’elle aime.

     La vie paisible au district douze – mis-à-part la faim et la pauvreté – est terminée : un nouveau chef des pacificateurs, de nouvelles lois… Katniss fait tout mais… cela est-il suffisant ?

     Et les jeux vont débuter, une nouvelle fois. Tous les vingt-cinq ans ont lieu des jeux spéciaux, ceux de l’expiation. Ce sont là qu’ils paient des éléments de leur ancienne révolte. Les soixante quinzièmes jeux, le troisième de l’expiation. Katniss s’attend à tout. Au premier jeu de l’expiation, les tributs étaient choisis par vote, au second, le double de tributs participait (Haymitch avait gagné celui-ci, il devient donc le plus à même de conseiller les futurs participants du district douze.) Katniss s’attendait à tout, mais pas à ça. Nous-mêmes, publics, après toutes ces pages, nous n’y pensions plus. Nous sommes donc quasi aussi surpris que les personnages lorsque la réponse tombe au milieu du livre.

     Comme le premier, ce tome est séparé en deux, d’abord une phase plus calme qui met en place l’histoire – le calme avant la tempête (et nous en sommes conscients) – puis les jeux.

     Toujours aussi passionnant, des rebondissements comme je les aime. Ils ne sont pas encore dans l’arène que l’action est présente et nous sommes scotchés au livre.

     La révolte est-elle là ?

     Les juges sont impitoyables une fois les candidats dans l’arène. Et cette fois le livre ne se finit pas comme le un, il y a une révélation de dernière minute qui ouvre les voies du tome trois.

Marion L. (Source image : electre)

Pour découvrir l'article du tome 1, cliquez ici

Publié dans Jeunesse - Adolescents

Commenter cet article